Assurance : comment se faire indemniser après un cambriolage ?


Général / dimanche, juillet 22nd, 2018

Si par le plus grand malheur, vous êtes victime de cambriolage durant votre absence. Sachez que vous pourriez demander une indemnisation à tout moment. Pour cela, vous aurez seulement à suivre les démarches nécessaires et rien de plus. En effet, l’article suivant pourra certainement vous aider.

Portez plainte après constatation

La meilleure chose à faire après un cambriolage est de faire en sorte que le problème ne survienne plus à l’avenir. De ce fait, pensez à réparer au plus vite toutes les entrées que les voleurs ont détruites. Toutefois, vous êtes bien conscient que faire des réparations nécessite des dépenses. De ce fait, pensez à ranger toutes vos factures de réparation afin que vous puissiez demander un remboursement auprès de votre police d’assurance.

Après avoir porté plainte auprès des forces de l’ordre, vous n’aurez qu’à envoyer par courrier recommandé une déclaration de sinistre au bureau de votre compagnie d’assurance. Racontez-y les faits comme le mode opératoire des voleurs, mais aussi la date et l’heure de leurs passages chez vous. Notez que votre requête doit être envoyée deux jours après l’action au plus tard.

Le calcul de votre indemnisation

Une fois le courrier reçu par la compagnie d’assurance, les responsables auprès de leur bureau étudieront votre dossier afin de valider ou non votre demande. Ainsi, ils vérifieront si le mode opératoire appliqué par les cambrioleurs peut être pris en compte pour vous verser une indemnité ou pas. Les procédures nécessaires pour vous indemniser seront lancées après cela.

Ajouter à cela, vous devez savoir que les objets emporter par les voleurs ainsi que les dommages subis par votre habitation pourront être couverts par votre assureur au cas où vous auriez opté pour une police d’assurance multirisque habitation. Notez aussi que la somme que vous recevrez comme indemnisation ne sera pas forcement ce qui est écrit dans votre contrat d’assurance. En effet, cela peut augmenter ou diminuer selon le type de remboursement que vous avez signé au début.

Avant de valider votre demande, sachez que votre assureur vous demandera surement des preuves de ceux que vous avancerez. Ce qui fait que vous devriez dresser une liste complète des objets que les voleurs vous ont pris. Mais avoir la liste ne vous suffira pas. En effet, vous devriez aussi présenter les factures ainsi que les bons de garantie et les photos desdits objets. Notez aussi que vous devriez présenter des actes notariaux valides si jamais les biens dérobés font parties de vos héritages.

La phase d’indemnisation

Après la validation de votre demande, l’assurance procédera alors au remboursement de vos biens si jamais ceux-ci n’ont pas pu être retrouvés. N’oubliez pas que votre assureur ne procédera pas à une indemnisation en entier de vos biens au cas où vous réussirez à les retrouver avant la date de remboursement. En effet, l’assurance ne prendra en compte que les frais de réparations et de restauration de vos biens. Par contre, si vous retrouvez ces fameux objets après le versement de votre indemnisation, alors, la compagnie d’assurance en deviendra propriétaire directe si vous ne remboursez pas la boîte à votre tour.